Les cours

Le Tai Chi Chuan Style Chen s'adresse à toute personne désirant améliorer sa condition physique et LesCoursTaiChimentale. Le Tai Chi Chuan Style Chen est efficace pour renforcer et préserver la santé, il est d'autre part orienté vers le combat propre à l'école Chen. Cette dernière spécificité est plus prononcée que dans les autres écoles de Tai Chi.

Pré requis

Pour les cours "débutant" aucun niveau n’est pré requis, mais la pratique du Style Chen au départ est plus ardue au vue de son caractère combatif. Ses mouvements exigent de la précision, de la synchronisation, les postures sont en générales basses et la mémorisation de la forme représente l'enchaînement d'un minimum de 23 mouvements.

Pour les cours "intermédiaire", il est souhaitable d'avoir une bonne condition physique et avoir déjà pratiqué une discipline basée sur le travail du souffle ou de la méditation.

Déroulement du cours «Débutant»

Le cours débutant de Tai Chi Chuan Style Chen dure environ 1h15. Il s'articule de la façon suivante:

- Un échauffement physique de 15 minutes.
- Un exercice dynamique de 10 minutes pour relâcher le corps et l’esprit.
- Une pratique statique de 10 minutes
- Un apprentissage de la forme, 40 minutes.
- Une visualisation du souffle et des centres internes, pour le retour au point zéro, au calme et à la détente.

Déroulement du cours «Intermédiaire»

Pour les cours "intermédiaire", le temps et la structure du cours sont les même. La différence se fait au niveau de l'apprentissage de la forme où on passe à l'étape suivante qui est de « préciser la forme ». Corriger chaque posture l'une après l'autre afin de préciser et de comprendre comment chaque partie du corps fonctionne.

A la fin du cours, on pratique par la suite le « Tui Shou » dit « les mains collantes ». Exercice pratiqué à deux donnant une représentation du combat en Tai Chi Chuan. Cette mise en situation permet de développer le domaine des sensibilités et des reflexes cérébraux, en jouant avec les faiblesses de son partenaire et en déjouant sa force afin de trouver « la faille » qui amènera à la victoire, en douceur car l'un des principes est de déstabiliser l'adversaire, de le déséquilibrer sans jamais lui faire mal.