Les bienfaits de la Danse du Tao

Du fait que la Danse du Tao soit basée sur les fondements du Qi Gong et du Tai Chi, nous pourront en retirer tout leurs bienfaits autant sur le plan physique que psychique.

Mais son caractère artistique lui confère d'autres qualités :bienfaitsTao1

Connaissance de soi et de sa créativité

La pratique de la Danse du Tao est un véritable chemin de recherche de soi. Elle induit une bonne connaissance de l'intériorité corporelle, elle constitue également un merveilleux instrument d'analyse et de discipline de l'esprit, apportant concentration, clairvoyance et lucidité. Cette connaissance amène à une plus grande confiance en soi et en ses capacités. Progressivement, le pratiquant révélera tous ses potentiels subjectifs faisant émerger son expressivité propre et sa gestuelle authentique, plongeant alors véritablement en état de danse, exécutant des mouvements comme s'il les réinventait à chaque instant.

Entraînement à la visualisation

La Danse du Tao est un entraînement à la visualisation, nécessitant à la fois concentration, rigueur et imagination. Sa pratique va développer chacune de ces qualités. Ainsi, visualiser permet d'améliorer la force de notre imagination, force qui appliquée à l'art constitue un tremplin pour la création.

Certaines techniques de Qi Gong peuvent être appliquées spécifiquement à la création artistique et sont utilisées par les artistes chinois pour l'art et la connaissance. Elle met le Danseur dans une transe consciente, dans laquelle le corps agit en spontanéité, libéré des entraves de la peur, des certitudes et des habitudes. La spontanéité appliquée au processus de création permet au geste de devancer la visualisation, les mouvements s'organisent les uns après les autres, organiques, guidés par l'intention profonde issue de la conscience archaïque.

bienfaitsTao2

Energie, harmonie et grâce

Un des buts du Qi Gong est de faire circuler librement l'énergie pour renforcer le corps et l'esprit, pour être en harmonie avec sa nature profonde et avec son environnement naturel et social. Le danseur qui pratique le Qi Gong pourra progressivement sentir son corps se remplir de bien-être. Il apprendra à gérer son énergie, à la diriger, à se laisser envahir par elle, à la garder à l'intérieur ou au contraire à la projeter à l'extérieur.

Vacuité

Un des accomplissements les plus haut du Qi Gong est ce que les taoïstes appellent l'état de "Wou Wei". C'est un état difficile à décrire, il pourrait se traduire par état de vide, d'absence, par un oubli de soi, où aucune pensée ne traverse l'esprit, où il n'existe rien si ce n'est une présence dans l'espace. L'être se fond à l'espace, le ressent, partage son essence, traversé par les mêmes énergies, les mêmes forces. Le danseur, en tant qu'artiste de mouvement, ressentira l'espace comme une entité concrète, comme une matière que l'on peut modeler, construire, reconstruire et déconstruire sans cesse, par l'écriture chorégraphique. Le danseur redéfinit l'espace par sa création. Atteindre l'état de Wou Wei, c'est être en adéquation avec l'univers, c'est en ressentir "la profonde harmonie sous-jacente".

Le danseur vivra alors son art comme un instant de plénitude et de grâce.